Espace Sécurisé
Mot de passe oublié ?

BARENTON BUGNY
Canton: Crécy sur Serre
Arrondissement: LAON
Variante:
Ancien nom: Barenton-Buigni (1247)
Barenthon (1266)
Buigny (1337)
Population: 579
Patron: Saint Martin
Lien:
Mairie: 2 rue du Tille
Tél : 03.23.79.94.83
lundi et vendredi : 16 à 18H30
Informations Utiles
 - Relevés
 - Cotes des microfilms aux AD02
 - Monuments aux morts
 - Cimetières
 - Hommages
 - Articles
 - Personnalités
 - Noms de lieux
 - Les gens
 - Visites virtuelles
 - Photos de famille

L'église - M.Nivelet
 
Aujourd'hui | Autrefois
Histoire :
Village de l'ancien Laonnois, situé dans une vaste plaine, à 10 k. au nord de Laon, autrefois de la généralité de Soissons, des bailliage, élection et diocèse de Laon, aujourd'hui du canton de Crécy, arrondissement de Laon, diocèse de Soissons.
Barenton appartenait autrefois au chapitre de Laon qui l'avait acheté en 1237 à Clarembaud, seigneur de bruyères. Une révolte furieuse y éclata, en 1338, à propos d'une taille extraordinaire que les chanoines avaient frappée sur ce village pour acquitter leur quotte part des 20 000 livres promis au roi par le clergé de Laon pour qu'il maintînt l'abolition de la commune de cette ville prononcée quelques années auparavant. A cette occasion, neuf hommes de Barenton furent pendus et six femmes flétries aux joues sans forme de procès. Mais le roi n'approuva pas cette justice sommaire. Il obligea le chapitre à payer des indemnités aux familles des suppliciés, et à inhumer ceux-ci honorablement dans l'église cathédrale. Cette affaire a donné naissance à la légende si populaire autrefois des maires de Barenton, lesquels, disait-on pour prouver leur innocence, avaient enfoncé avec la main seule des clous dans un grès que l'on voyait jadis enchâssé dans les murs de l'église de Laon.
En 1587, les habitants de Barenton-Bugny obtinrent du chapitre la permission de bâtir un fort dans leur village pour se mettre à l'abri des insultes des gens de guerre.
Ce village eut beaucoup à souffrir en 1648 de la présence des troupes espagnoles. Il fut presque entièrement démoli par elles, de telle sorte que de 200 feux qu'on y voyait alors, dit-on, il se trouvait réduit à 7 ou 8 au moment de leur départ. "
Remarque : la légende des maires de Barenton varie considérablement d'un auteur à l'autre.
Le village fut en grande partie détruit pendant le Première Guerre Mondiale.
 
Hameaux :
Dépendances:
  • Aisance,
  • la Maison-Blanche.
  •  
     
    Sources : Nadine Gilbert, Le guide complet des 817 communes de l'Aisne, Michel de La Torre, Melleville , Dictionnaire historique du département de l'Aisne.
    Gencom
    INSEE
      21
    Association Généalogie Aisne - BP 79 02102 Saint-Quentin Cedex- Tél : mardi et mercredi de 15 h 30 à 17 h et le vendredi de 17 h 30 à 19 h au numéro 06 45 41 55 73 E-mail : contact@genealogie-aisne.com - Déclaration CNIL 1089279-ISSN 1760-4982
      -  Mentions légales 
    Généalogie-Aisne