Espace Sécurisé
Mot de passe oublié ?

BEAUREVOIR
Canton: Le Catelet
Arrondissement: SAINT QUENTIN
Variante:
Ancien nom: Beauvois, Beauvois-en-Cambraisis, Bellum videre.
Population: 1550
Patron: Saint Martin
Lien:
Mairie: 2 rue St Chamond
Tél : 03.23.09.41.08
lundi au samedi : 8-12H
lundi et mercredi : 13H30-17H
Informations Utiles
 - Relevés
 - Cotes des microfilms aux AD02
 - Archives communales
 - Archives notariales
 - Monuments aux morts
 - Cimetières
 - Hommages
 - Articles
 - Personnalités
 - Noms de lieux
 - Les gens
 - Visites virtuelles
 - Photos de famille

Maison natale de Gabriel Hannotaux-Photo : M. Trannois
 
Aujourd'hui | Autrefois
Histoire :
Village de l'ancien Cambresie, situé dans une plaine agréablement accidentée et entourée de bois, d'où vient le nom de ce village (bellum videre, belle vue), à 64k au N.-O de Laon et 19 au nord de St-Quentin, autrefois de l'intendance d'Amiens, des bailliages et élection de St-Quentin, du diocèse de Noyon, aujourd'hui des cantons du Câtelet, arrondissement de St-Quentin, diocèse de Soissons.
Dès la seconde moitié du 12è siècle, il existait un château à Beaurevoir. Quand Jean de Luxembourg, connétable de St-Pol, fut devenu propriétaire de ce domaine, il le fit reconstruire et l'entoura de fortifications qui le rendirent l'un des plus imposants du pays. C'est dans cette forteresse que Jeanne d'Arc, après avoir été faite prisonnière à Compiègne en 1431, fut renfermée. Durant les guerres civiles et étrangères de cette époque, le château de Beaurevoir devint le point de mire de tous les partis.
Au mois de juillet 1420, la garnison dauphinoise de Guise, au nombre de 500 combattants, tenta un coup de main sur ce château, et n'ayant pu s'en emparer, mit au pillage le bourg de Beaurevoir. Treize ans après, le fameux Lahire, autre partisan du dauphin, l'ayant à son tour attaqué sans plus de succès, mit en se retirant le feu au bourg, après l'avoir pillé de nouveau. Le château de Beaurevoir tomba dans les mains des espagnols après la bataille de St-Quentin en 1557. Louis XIV le fit démanteler et la Révolution acheva sa destruction. On avait jusqu'alors respecté le donjon, haut de cent pieds, ancienne prison de l'héroïque Jeanne d'Arc. On y montrait encore la chambre où elle fut enfermée et la fenêtre par laquelle elle avait tenté de fuir, au péril de sa vie.
On remarque auprès de Beaurevoir une tour ornée de créneaux et de mâchicoulis, dans laquelle, on a établi un moulin, et au nord du village, une vaste enceinte, reste d'un ancien camp retranché.
De la terre de Beaurevoir relevaient autrefois une douzaine de fiefs, dont le plus important était celui de la Hérie. Beaurevoir mouvait lui-même de la châtellenie de St-Quentin.
Un bureau de bienfaisance a été établi à Beaurevoir en 1824.
 
Lieux dit :
Ponchaux, Le Chauffour, les Tombes (hameaux) ; la Motte, la Sablonnière, Vaux-le-Prêtre ( fermes ) ; Genève( isolé)
 
 
Sources : Dictionnaire Historique, généalogique et géographique du département de l'Aisne. Melleville. Fiche et photos: M.Trannois
INSEE
  27
Association Généalogie Aisne - BP 79 02102 Saint-Quentin Cedex- Tél : mardi et mercredi de 15 h 30 à 17 h et le vendredi de 17 h 30 à 19 h au numéro 06 45 41 55 73 E-mail : contact@genealogie-aisne.com - Déclaration CNIL 1089279-ISSN 1760-4982
  -  Mentions légales 
Généalogie-Aisne