Espace Sécurisé
Mot de passe oublié ?

BRAYE EN LAONNOIS
Canton: Craonne
Arrondissement: LAON
Variante:
Ancien nom: Bray en Laonnois (Cassini)
Population: 215
Patron: La Vierge
Lien:
Mairie: 1 rue du 27ème BCA
Tél : 03 23 24 42 49
lundi : 10-12H
vendredi : 14-16H
Informations Utiles
 - Relevés
 - Cotes des microfilms aux AD02
 - Monuments aux morts
 - Cimetières
 - Hommages
 - Articles
 - Personnalités
 - Noms de lieux
 - Les gens
 - Visites virtuelles
 - Photos de famille

L'église - M.Nivelet
 
Aujourd'hui | Autrefois
Histoire :
Village de l'ancien Laonnois, bâti au fond d'une large gorge ouverte sur la vallée de l'Aisne, à 15 k. au sud de Laon, autrefois de l'intendance de Soissons, des bailliage, élection et diocèse de Laon, aujourd'hui du canton de Craonne, arrondissement de Laon, diocèse de Soissons. Des mains des Templiers de Laon auxquels Braye avait été donné en 1153, ce village passa dans celles du chapitre de cette ville qui le possédait encore au moment de la révolution, de sorte qu'il n'eut jamais de seigneurs laics particuliers.
En 1569, ce même chapitre accorda une somme de cent sous tournois aux habitants de Braye pour les aider à rétablir leur église qui avait été entièrement détruite par les hérétiques.
Du temps de la Ligue, les habitants de Braye avaient embrassé le parti du roi. Pour les en punir, les Ligueurs de Laon résolurent de piller leur village. Au mois de juin 1590, ils se présentèrent en force, mais les habitants avaient barricadé les rues. Après y avoir été forcés, ils se retirèrent dans l'église qui avait été entourée d'une chemise en pierre. Le lendemain, ils durent se rendre, pour éviter d'être tous pendus, comme les Ligueurs leur en faisaient la menace s'ils continuaient à se défendre, néanmoins, plusieurs furent tués et les autres rançonnés .
Après la bataille de Craonne, le 7 mars 1814, Napoléon fut couché à Braye, où s'étaient réfugiés un grand nombre de blessés. Trente maisons de ce village furent incendiées pendant cette affaire.
En 1879, Jules Grévy déclare d'utilité publique la création d'un canal pour relier l'Oise à l' Aisne. Il faudra onze années de travaux, avec plus d'un millier de personnes qui travaillent en permanence sur le chantier.
C'est à Braye en Laonnois que les ingénieurs sont confrontés à une difficulté technique de taille : il faut creuser un souterrain de 2 365 mètres pour passer sous le Chemin des Dames. Cet ouvrage que l'on peut qualifier d'exploit pour l'époque coûtera néanmoins la vie de 17 ouvriers.
 
Lieux dit :
Froidmont (carrière souterraine)
La Creute (lieu-dit non habité, source :IGN)
 
 
Sources : Dictionnaire de Melleville
Gencom
Pages jaunes
Wikipédia
INSEE
Communauté de communes du Chemin des Dames
  420
Association Généalogie Aisne - BP 79 02102 Saint-Quentin Cedex- Tél : mardi et mercredi de 15 h 30 à 17 h et le vendredi de 17 h 30 à 19 h au numéro 06 45 41 55 73 E-mail : contact@genealogie-aisne.com - Déclaration CNIL 1089279-ISSN 1760-4982
  -  Mentions légales 
Généalogie-Aisne