Espace Sécurisé
Mot de passe oublié ?

CERNY EN LAONNOIS
Canton: Craonne
Arrondissement: LAON
Variante:
Ancien nom: Cerniacus en 1134,1143, etc., Cerniacus in Laudunesio.
Population: 64
Patron: Saint Rémi
Lien:
Mairie: 2 r St Rémy
Tél :03.23.24.40.94
lundi et vendredi : 9-12H
Informations Utiles
 - Relevés
 - Cotes des microfilms aux AD02
 - Monuments aux morts
 - Cimetières
 - Hommages
 - Articles
 - Personnalités
 - Noms de lieux
 - Les gens
 - Visites virtuelles
 - Photos de famille

M.Nivelet
 
Aujourd'hui | Autrefois
Histoire :
Village de l'ancien Laonnois, bâti sur le flanc d'une colline élevée, sur l'antique chaussée gauloise dite de Barbarie de Metz à Laon, à 17 k. au sud de cette ville, autrefois de la généralité de Soissons, des bailliage, élection et diocèse de Laon, aujourd'hui du canton de Craonne, arrond. de Laon, diocèse de Soissons.

Flodoart raconte que St Rémi visitant son diocèse, s'arrêta à Cerny pour y voir sa cousine nommée Celse. Durant le repas, le vin étant venu à manquer, St Remi se mit en prières et aussitôt le tonneau se remplit de lui-même jusqu'à déborder. Celse, à la vue de ce miracle, donna le village de Cerny qui lui appartenait, à l'église de Reims, des mains de laquelle il passa plus tard, mais on ne sait de quelle manière, dans celles des religieux de St-Jean de Laon, qui le possédaient encore au moment où éclata la révolution française.

En 1144, l'abbé de St-Jean permit aux hospitaliers de St-Jean-de-Jérusalem de bâtir à Cerny une maison de leur ordre avec une chapelle, et d'avoir un cimetière où il leur accorda le droit d'enterrer ceux des habitans qui voudraient y être inhumés.

En 1184, les habitants de Cerny obtinrent du roi une charte collective d'affranchissement calquée sur celle de Laon, et qui comprenait Cerny, Baulne, Courtonne, Verneuil, Bourg et Comin. Cette concession leur fut accordée moyennant que le chiffre des redevances annuelles qu'ils payaient au roi serait doublé, et qu'ils y ajouteraient une somme de 15 livres. Douze ans plus tard, ces diverses redevances furent changées en une rente unique et annuelle de 65 livres laonnoises. En temps de guerre , les habitants de Cerny devaient de plus fournir au roi 40 sergents et 2 chariots.

Il y avait jadis à Cerny une maladrerie, dont les revenus s'élevaient à 80 livres en 1648.

Ce village n'a point eu de seigneurs laïques.

 
Hameaux :
la Bovelle, Brunain (fermes) ; Mydès, Jambon (moulins).
 
 
Sources : Dictionnaire historique de Melleville
INSEE
Pages jaunes
  438
Association Généalogie Aisne - BP 79 02102 Saint-Quentin Cedex- Tél : mardi et mercredi de 15 h 30 à 17 h et le vendredi de 17 h 30 à 19 h au numéro 06 45 41 55 73 E-mail : contact@genealogie-aisne.com - Déclaration CNIL 1089279-ISSN 1760-4982
  -  Mentions légales 
Généalogie-Aisne