Espace Sécurisé
Mot de passe oublié ?

COLLIGIS CRANDELAIN
Canton: Craonne
Arrondissement: LAON
Variante: Crandelain : rattaché à Colligis en 1923, Crandelain-Malval avant cette date- Malval fut rattaché à Broyes
Ancien nom: Curlegis, Corligis
Population: 148
Patron: St Nicolas pour Colligis , St Martin pour Crandelain
Lien:
Mairie: 2 rue Carrières
Tél : 03 23 24 72 28
lundi : 17H30-19H30
Informations Utiles
 - Relevés
 - Cotes des microfilms aux AD02
 - Monuments aux morts
 - Cimetières
 - Hommages
 - Articles
 - Personnalités
 - Noms de lieux
 - Les gens
 - Visites virtuelles
 - Photos de famille

Portail de l'ancienne église.
Photo:M.Nivelet
 
Aujourd'hui | Autrefois
Histoire :
COLLIGIS :
Village de l'ancien Laonnois, situé sur la pente d'une colline élevée, à 10 km au sud de Laon, autrefois de la généralité de Soissons, des bailliage, élection et diocèse de Laon.
Colligis fut rattaché à Crandelain en 1196, avec plusieurs autres villages des environs.
CRANDELAIN :
Village bâti sur les rives de l'Ailette, qui appartenait dès le début du XIIème siècle à l'Abbaye St-Jean de Laon. Les religieuses qui occupaient cette maison en ayant été chassées en 1128, furent reléguées à Crandelain par l'évêque Barthelemi, qui y fit bâtir pour elles un cloître et une église qui est devenue depuis l'église paroissiale. En 1196, Nicolas, abbé de St-Jean, accorda aux habitants de Crandelain (et à ceux de Trucy, Malval, Lierval, Courtecon, Colligis) une charte de commune calquée sur celle de Crécy-sur-Serre (elle-même copiée sur celle de Laon). Le roi confirma ces franchises la même année à la condition qu'il exercerait sur les habitants de ces six villages les droits d'ost et de chevauchée.
Au XIIIème siècle, le village de Crandelain était entouré de murs percés de deux portes. Au XVIème siècle, on y voyait un château-fort que les ligueurs tentèrent par deux fois de surprendre en 1589. Un homme du pays les y introduisit peu après ; mais s'étant retirés presque aussitôt , les royalistes le réoccupèrent. Les ligueurs revinrent en faire le siège en 1591, s'en emparèrent à nouveau , le renversèrent et mirent à une grosse rançon l'abbé de St-Jean qui y avait été pris. - Les habitants de Crandelain avaient racheté de l'abbaye de St-Jean en 1223 les pressoirs banaux et le droit de pressurage, moyennant une rente annuelle de 12 livres. Vers 1350, ils se rachetèrent encore des appeaux volages pour une rente de 2 sous parisis par feu à payer annuellement au roi.
MALVAL:
Ferme dépendant de Crandelain, c'était autrefois une paroisse indépendante, c'était aussi un fief. Malval fut par la suite rattaché à Broyes. Village détruit pendant la première guerre mondiale, l'église St-Nicolas et l'église Saint-Martin furent reconstruites après 1918 ainsi que le château. Les carrières de Colligis où l'on exploitait le calcaire grossier pour la bâtisse étaient les plus anciennes du pays et celles qui fournissaient la plus belle pierre tendre.
 
Hameaux :
Ecarts: le Moulin-Minon, la ferme du moulin d'Ecouffeaux
 
 
Sources : Dictionnaire historique de l''Aisne-Melleville- Les 813 communes de l'Aisne -D.Delattre
Pages jaunes
INSEE
  475
Association Généalogie Aisne - BP 79 02102 Saint-Quentin Cedex- Tél : mardi et mercredi de 15 h 30 à 17 h et le vendredi de 17 h 30 à 19 h au numéro 06 45 41 55 73 E-mail : contact@genealogie-aisne.com - Déclaration CNIL 1089279-ISSN 1760-4982
  -  Mentions légales 
Généalogie-Aisne