Espace Sécurisé
Mot de passe oublié ?

COUCY LE CHÂTEAU AUFFRIQUE
Canton: Coucy le Château Auffrique
Arrondissement: LAON
Variante:
Ancien nom: Cociacum, Codiciacum, Castellum.
Offricques (1685)
Coucy le château (Cassini)
Coucy-la-Montagne (nom révolutionnaire)
Population: 1106
Patron: Le Sauveur
Lien: http://coucy.cpa.free.fr/index.html
(Cartes postales anciennes de Coucy le Château : )
Mairie: 2 rue du Château
Tél : 03 23 52 70 05
lundi au vendredi : 8H30-12H, 13H30-17H30
Informations Utiles
 - Relevés
 - Cotes des microfilms aux AD02
 - Archives communales
 - Monuments aux morts
 - Cimetières
 - Hommages
 - Articles
 - Personnalités
 - Noms de lieux
 - Les gens
 - Visites virtuelles
 - Photos de famille

Mairie - S. Sartori
 
Aujourd'hui | Autrefois
Histoire :

Petite ville de l’ancien Laonnois, bâtie sur la pointe d’une colline escarpée, à 30 km. A l’Ouest de Laon, autrefois de l’intendance de Soissons, chef-lieu de bailliage, de l’élection et diocèse de Laon, aujourd’hui chef-lieu de canton, arrond. De Laon, diocèse de Soissons.
L’origine de Coucy-le-Château remonte à un château-fort qui fut bâti en l’année 920, par l’un des archevêques de Reims, dans cet endroit alors dépendant du terroir de Coucy-la-Ville qui lui appartenait. Il leur avait été donné à la fin du 5e siècle par saint Remi, lequel le tenait de la libéralité du roi Clovis. (V. Chavignon). Le château de Coucy était à peine construit qu’il devint le point de mire de tous les seigneurs des environs. Dés l’an 928, le fameux Herbert, comte de Vermandois, s’en empara et y renferma le malheureux Charles le simple. Quinze ans après, ce château devint la proie d’un autre seigneur non moins fameux, de Thibaut, comte de Troyes, surnommé le tricheur. Plusieurs fois chassé de cette forteresse, Thibaut y rentra autant de fois, jusqu’au moment où l’archevêque de Reims Odalric se décida à le donner en fief au fils de ce seigneur, pour un cens annuel de 60 sous (694.) en 1197, les habitants de Coucy profitant de ce que, par suite de la mort en Terre-Saint de leur seigneur Raoul 1er, l’administration de ce domaine se trouvait dans les mains de sa veuve, la sollicitèrent et en obtinrent une charte communale calquée sur celle de Laon. Elle assurait leur émancipation politique et civile, établissait une administration municipale exclusivement composée de bourgeois, déterminait les peines applicables à chaque délit et à chaque crime, assurait la succession des biens dans les familles, etc. (V. Laon.)
En 1588, ces mêmes habitants obtinrent encore de leur seigneur deux foires franches par an, chacune de deux jours, qui devaient se tenir à la St-Nicolas d’été et d’hiver. La terre de Coucy ayant été saisie sur le duc d’Orléans en 1411, les troupes royales vinrent faire le siège du château qui se rendit après une résistance opiniâtre. Deux ans après, la place fut livrée au duc de Bourgogne ; mais elle fut reprise en 1419 par les troupes du duc d’Orléans. Les Anglais s’en emparèrent en 1425 et la livrèrent au comte de St-Pol. En 1652, le château de Coucy fut assiége par les troupes royales qui s’en rendirent maîtresse ; le cardinal Mazarin en fit aussitôt démanteler les fortifications. Ainsi fut ruiné pour toujours le magnifique monument militaire élevé par Enguerrand III, Sire de Coucy. Les ruines de ce château passent à juste titre pour les plus belles que l’on puisse voir. _ l’Hôtel-Dieu de Coucy fut fondé en 1673, par Philippe, duc d’Orléans.

Auffrique-et-Nogent fut rattaché à Coucy-le-Château en 1921.

 
Lieux dit :
Aumencourt
Bois a leup
Bois aleu
 
 
Sources : Dictionnaire historique de l'Aisne, Melleville-
INSEE
  486
Association Généalogie Aisne - BP 79 02102 Saint-Quentin Cedex- Tél : mardi et mercredi de 15 h 30 à 17 h et le vendredi de 17 h 30 à 19 h au numéro 06 45 41 55 73 E-mail : contact@genealogie-aisne.com - Déclaration CNIL 1089279-ISSN 1760-4982
  -  Mentions légales 
Généalogie-Aisne