Espace Sécurisé
Mot de passe oublié ?

LESQUIELLES SAINT GERMAIN
Canton: Guise
Arrondissement: VERVINS
Variante:
Ancien nom: LESCIERES en 1080; LESCHIERES en 1125; LESKIERES en 1137; Lesserioe en 1126; Lescherie en 1133; Lescherii castellum en 1133; Lescheriœ en 1160 ; Leschiarœ en 1174.
Population: 885
Patron: St Jean-Baptiste.
Lien:
Mairie: Rue Chaude
02120 LESQUIELLES SAINT GERMAIN
Tél : 03.23.61.10.01
Lundi au Vendredi : de 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 17h30
Informations Utiles
 - Relevés
 - Cotes des microfilms aux AD02
 - Monuments aux morts
 - Cimetières
 - Hommages
 - Articles
 - Personnalités
 - Noms de lieux
 - Les gens
 - Visites virtuelles
 - Photos de famille

Panorama - A.Demolder
 


Aujourd'hui | Autrefois
Histoire :
Bourg de l'ancienne Thiérache, bâti sur la rive droite de l'Oise, sur la vieille chaussée gauloise de Laon au Câteau, à 55 k. au N. de Laon et 27 à l'O. de Vervins, autrefois de l'intendance de Soissons, des bailliage et élection de Guise, diocèse de Laon, aujourd'hui du canton de Guise, arrond. de Vervins, diocèse de Soissons.

A la fin du 11e siècle, Lesquielles n'était encore qu'un hameau dépendant de St-Germain. Le seigneur de Guise, à qui en appartenait le territoire, y ayant fait bâtir à cette époque un château-fort avec une chapelle, plaça dans celle-ci une communauté de douze chanoines chargés de la desservir. En 1131, cette chapelle fut érigée en église paroissiale et le chapitre remplacé par un prieuré qui fut donné à l'abbaye de Saint-Vincent de Laon. Trente-neuf ans après, l'abbé de St-Vincent et le seigneur de Guise instituèrent en commun à Lesquielles, une foire de huit jours, qui devint et resta très-florissante jusqu'au temps des guerres de Louis XIV. Les conditions de cette fondation étant des plus curieu-ses, nous donnons le texte de la charte qui fut dressée à cette occasion.

Le château de Lesquielles fut pris et rasé en 1175, par Philippe, comte de Flandres

En 1224, Anselme, évêque de Laon, fit la levée des corps de Ste Grimonie et de Ste Preuve, dans l'église de Lesquielles, ce qui donna lieu à l'établissement d'un pèlerinage autrefois fort fréquenté le mardi de la Pentecôte. Ce village est la patrie de Jean de Lesquielles, abbé de St-Nicolas-aux-Bois, en 1282. Un Jean de Lesquerre, gentilhomme et vaillant homme de guerre, fut pendu en 1464, par les ordres du duc de Bourgogne. Raoul de Harbes, maître en médecine, principal du collège de Laon à Paris, en 1387, était natif de Lesquielles, d'autres disent de Le Hérie.

 
Hameaux :
  • St-Germain (hameau);
  • Bonot, Beaufort, Couvrelles (fermes);
  • la Maison-Gagnier (isolée).
  •  
    Lieux dit :
    COUCELLE
     
     
    Sources : Dictionnaire historique de Melleville
    INSEE
    Pages jaunes,
      191
    Association Généalogie Aisne - BP 79 02102 Saint-Quentin Cedex- Tél : mardi et mercredi de 15 h 30 à 17 h et le vendredi de 17 h 30 à 19 h au numéro 06 45 41 55 73 E-mail : contact@genealogie-aisne.com - Déclaration CNIL 1089279-ISSN 1760-4982
      -  Mentions légales 
    Généalogie-Aisne