Espace Sécurisé
Mot de passe oublié ?

LONGPONT
Canton: Villers-Cotterêts
Arrondissement: SOISSONS
Variante:
Ancien nom: Longus Pons.
Population: 293
Patron: St Etienne.
Lien:
Mairie: Place de l'Abbaye
02600 Longpont
Tél : 03.23.72.85.54
Mercredi : 16H30-18H30
Informations Utiles
 - Relevés
 - Cotes des microfilms aux AD02
 - Monuments aux morts
 - Cimetières
 - Hommages
 - Articles
 - Personnalités
 - Noms de lieux
 - Les gens
 - Visites virtuelles
 - Photos de famille

L'abbaye- Guy Destré
 


Aujourd'hui | Autrefois
Histoire :
Village de l'ancien Valois, bâti sur le bord d'un ruisseau, à 60 k. au S.-O. de Laon et 20 de Soissons, autrefois de l'intendance de cette ville, du bailliage de Villers-Cotterêts, arrond. et diocèse de Soissons.
Le village de Longpont existait déjà au commencement du 12e siècle, lorsque Josselin, évêque de Soissons, forma le dessein de remplacer les clercs qui desservaient son église par une communauté de moines de Citeaux. Dans ce même temps, Raoul IV, comte de Crespy, se trouvait frappé d'excommunication et cherchait à rentrer dans le giron de l'Eglise. St Bernard qui s'intéressait à l'entreprise de l'évêque de Soissons, saisit cette circonstance et imposa au comte de Crespy plusieurs obligations, parmi lesquelles fut celle de bâtir l'église et le monastère de Longpont. Raoul fit aussitôt, c'est-à-dire en 1131, jeter les fondements de l'église et des lieux réguliers ; mais ceux-ci furent seuls terminés de son temps ; l'église ne fut achevée qu'en 1226. Elle avait 328 pieds de long, sur 82 de large et 84 d'élévation dans oeuvre. La structure en était admirable et les ruines qui en restent sont les plus pittoresques que l'on puisse voir. Le monastère était d'ailleurs entouré d'une ceinture de hautes murailles flanquées de tours. L'abbaye de Longpont acquit promptement de grandes richesses, et à la fin du 12e siècle, on y comptait 200 religieux. Après la guerre des Anglais au 14e siècle, ils se trouvèrent réduits à 30 ; au moment de la révolution, ils n'étaient plus que 15. Cette maison eut beaucoup à souffrir des Anglais en 1358, des Bourguignons en 1414, et surtout des Calvinistes en 1567. Ceux-ci mirent le feu au logis abbatial, découvrirent les toits de leur plomb, enfoncèrent les planchers et commirent toutes sortes de profanations et de dévastations dans l'église. En 1546, les religieux de Longpont avaient obtenu du roi pour ce village une foire annuelle, le lendemain de la fête de la Purification de la Vierge, avec un marché le mercredi de chaque semaine ; mais l'année suivant, Henri II remplaça cette foire par deux autres qui durent se tenir le premier dimanche après la Quasimodo et le jour de la St-Barthélemy. Le marché fut maintenu.
Longpont est la patrie de Pierre Le Chantre, fameux théologien du 12e siècle. Culture en 1760, 900 arp. de terres.
 
Lieux dit :
BEAUREPAIRE. Ferme dépendant de Longpont. Elle appartenait autrefois à l'abbaye de ce nom qui l'avait fait bâtir au 16e siècle. Elle comprenait 26 muids de terre et prés.
 
 
Sources : Dictionnaire Historique de Melleville, Pages jaunes, Wikipédia.
INSEE
  604
Association Généalogie Aisne - BP 79 02102 Saint-Quentin Cedex- Tél : mardi et mercredi de 15 h 30 à 17 h et le vendredi de 17 h 30 à 19 h au numéro 06 45 41 55 73 E-mail : contact@genealogie-aisne.com - Déclaration CNIL 1089279-ISSN 1760-4982
  -  Mentions légales 
Généalogie-Aisne