Espace Sécurisé
Mot de passe oublié ?

MONTGOBERT
Canton: Villers-Cotterêts
Arrondissement: SOISSONS
Variante: MUNGUNBERT (12e siècle).
Ancien nom: Mons Gobertus ou Gumbertus.
Population: 196
Patron: St Sulpice.
Lien:
Mairie: 17 rue Bauves
02600 Montgobert
Tél : 03.23.96.36.99
Mercredi : 17h30-18h30, vendredi : de 17h30 à 19h00
Informations Utiles
 - Relevés
 - Cotes des microfilms aux AD02
 - Monuments aux morts
 - Cimetières
 - Hommages
 - Articles
 - Personnalités
 - Noms de lieux
 - Les gens
 - Visites virtuelles
 - Photos de famille

Le château- Maryse Trannois
 
Aujourd'hui | Autrefois
Histoire :
Village de l'ancien Valois, situé à l'extrémité d'une longue et étroite vallée, à 60 k. S.-O. de Laon et 20 de Soissons, autrefois de l'intendance de cette ville, du bailliage de Villers-Cotterêts, élection et diocèse de Soissons, aujourd'hui du canton de Villers-Cotterêts, arrond. et diocèse de Soissons.
Au 13e siècle, Montgobert possédait une maladrerie.
Ce village, situé à mi-côte de la vallée qui va de Puiseux à Coeuvres, présente un aspect singulier. Les maisons semblent échelonnées les unes au-dessus des autres.
Au fond du vallon, un étang baigne le pied du moulin ; plus haut quelques maisons au-dessus desquelles plane l'église; plus haut encore les habitations taillées dans le roc, et enfin couronnant le tout, l'élégant château apparaît au sommet de la montagne, au milieu des grands arbres.
L'église est très ancienne, construite au XIe siècle comme le prouve la façade de l'ouest qui a conservé presque intacte sa porte ogivale et son oculus, elle a été restaurée en grande partie à l'intérieur du XVe siècle.
Cette église offre une disposition excessivement rare, qui n’a point de semblable dans le Soissonnais. Elle est composée d'une nef, de deux bas-côtés et d'une abside; la nef a 3 travées ogivales, des colonnes légères sans chapiteau; voûte élevée à nervures avec plusieurs pendentifs, aux bas-côtés voûtes à nervures, à dessin compliqué.
Chœur en hémicycle de la largeur de la nef et des bas-côtés et comme les collatéraux se terminant par un pilier plein, les extrémités de la corde de l’hémicycle sont masquées. Le tout est éclairé par sept fenêtres légèrement ogivales dans les 7 pans de l’abside. Au midi, se trouve une petite chapelle également voutée. (Bulletin de la Société de Soissons XVI, p.191).
Le château est moderne, mais il a été élevé sur l’emplacement d’un autre très ancien ayant tourelles et créneaux.
Nous trouvons dans les archives de l’Empire une charte concernant un seigneur de Montgobert qui vivait au XIIIe siècle. Par cette pièce qui est datée de Soissons, avril 1213, Philippe-Auguste s’engage à indemniser Jean de Montgobert des dommages que le Vivier du roi à Pierrefonds pourrait lui occasionner (Trésor des chartes, reg. 48, n° 152).
Au début de ce siècle, le château de Montgobert était habité par la princesse Pauline Bonaparte, sœur de Napoléon 1er. Mariée d’abord au général Leclerc et ensuite au prince Borghèse, elle conserva son château jusqu’à la restauration. Le pauvre général Leclerc qui mourut à St Domingue en 1803 est enterré dans le parc de Montgobert, ainsi que son fils.
Aujourd’hui le domaine appartient à M. le comte de Cambacérès fils. Le château actuel est orné avec tout le luxe et le confortable du XIXe siècle. Culture en 1760, 10 charrues de terres fortes, ne rapportant que du froment, 60 arp. de prés, 40 arp. de bois et garennes.
 
 
Sources : Dictionnaire Historique de Melleville, Pages jaunes, Wikipédia.
INSEE
Villers Cotterêts et ses environs par Alexandre Michaux 1988
  649
Association Généalogie Aisne - BP 79 02102 Saint-Quentin Cedex- Tél : mardi et mercredi de 15 h 30 à 17 h et le vendredi de 17 h 30 à 19 h au numéro 06 45 41 55 73 E-mail : contact@genealogie-aisne.com - Déclaration CNIL 1089279-ISSN 1760-4982
  -  Mentions légales 
Généalogie-Aisne