Espace Sécurisé
Mot de passe oublié ?

NOGENT L'ARTAUD
Canton: Charly
Arrondissement: CHÂTEAU THIERRY
Variante:
Ancien nom: Nogentum, Nongentum, Novigentum Artaldi.
Nogent-la-Loi (nom révolutionnaire)
Population: 2162
Patron:
Lien: http://www.nogent-lartaud.fr/index.php?lng=fr
(Bienvenue sur le portail Nogentais : )
Mairie: 34 rue Ernest Vallée
02310 Nogent L'Artaud
Tél : 03.23.70.01.18
Lundi au jeudi : de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00
Vendredi : 14h-17h
Samedi : de 9h30 à 11h45
Informations Utiles
 - Relevés
 - Cotes des microfilms aux AD02
 - Monuments aux morts
 - Cimetières
 - Hommages
 - Articles
 - Personnalités
 - Noms de lieux
 - Les gens
 - Visites virtuelles
 - Photos de famille

L'église - M.Trannois
 
Aujourd'hui | Autrefois
Histoire :
Bourg de l'ancienne Brie pouilleuse, bâti sur la rive gauche de la Marne, à 95 k. au sud de Laon et 15 de Château-Thierry, autrefois de l'intendance de Soissons, des bailliage et élection de Château-Thierry, diocèse de Soissons, aujourd'hui du canton de Charly, arrond. de Château-Thierry, même diocèse.
Le bourg de Nogent est très ancien ; il en est question dès l'an 825. A cette époque il appartenait à l'abbaye de St Germain-des-Prés de Paris, à qui il avait été donné par l'un de ses abbés. Les religieux y transportèrent les reliques de leur abbaye vers le milieu de ce siècle, par crainte des Normands. A la fin du 12e siècle, la seigneurie de Nogent appartenait à un nommé Artaud, qui y fit bâtir un somptueux château, d'où cet endroit a pris le surnom d'Artaud. Ce particulier possédait de grandes richesses, était trésorier d'Henri, comte de Champagne, surnommé Le Large à cause de sa bienfaisance. Un jour que ce prince se rendait à la messe, un pauvre gentilhomme se jeta à ses genoux, le suppliant de lui donner de quoi marier ses deux filles qu'il lui présentait. Artaud, prenant aussitôt la parole, dit au gentilhomme, que le comte par ses largesses, avait tellement épuisé ses coffres, qu'il n'y restait rien à donner. Mais Henri courroucé de voir sa libéralité mise à défaut, s'écria : "Tu te trompes, Artaud, je t'ai encore à donner", et s'adressant au pauvre gentilhomme : "Mon ami, ajouta-t-il, tiens, je te le donne." Artaud fut contraint de suivre son nouveau maître, et pour revoir sa liberté, de lui donner une somme considérable, qui devint la dot des filles du pauvre gentilhomme. Une abbaye de filles fut fondée en 1299, à Nogent, par Blanche d'Artois, reine de Navarre, veuve d'Henri III, comte de Champagne. Cette maison ayant été détruite en 1452, on la repeupla par une nouvelle colonie de filles Urbanistes ou de Ste-Claire, qui persista jusqu'à la révolution. On y comptait en dernier lieu 13 religieuses, dont les revenus s'élevaient à 15000 livres. Ce bourg possédait alors une charité de 170 liv. environ, et portait le titre de baronnie. Il avait été érigé en duché en 1650, mais cette création ne fut pas maintenue par le parlement. On remarque dans l'église de Nogent, des fonds baptismaux très curieux, datant du 12e siècle ; la tombe d'un fils d'Artaud, et le chevet de l'église qui est carré et percé de 3 fenêtres-lancettes, choses rares dans ces contrées. Culture en 1760, 25 charrues, comprenant 1900 arp. de terres, 150 arp. de prés, 80 arp. de vignes, 60 arp. de bois.
 
 
Sources : Dictionnaire Historique de Melleville, Pages jaunes, Wikipédia.
INSEE
Les noms révolutionnaires des communes par Figueres.
  675
Association Généalogie Aisne - BP 79 02102 Saint-Quentin Cedex- Tél : mardi et mercredi de 15 h 30 à 17 h et le vendredi de 17 h 30 à 19 h au numéro 06 45 41 55 73 E-mail : contact@genealogie-aisne.com - Déclaration CNIL 1089279-ISSN 1760-4982
  -  Mentions légales 
Généalogie-Aisne