Espace Sécurisé
Mot de passe oublié ?

LE NOUVION EN THIERACHE
Canton: Le Nouvion en Thierache
Arrondissement: VERVINS
Variante: NOUVION-EN-THIÉRACHE , NOVION en 1196
Ancien nom: Novio-mumen 1142
Population: 2907
Patron: St Denis.
Lien: http://www.lenouvion.com
(Le site du Nouvion en Thiérache : )
Mairie: Place Général de Gaulle
Tél : 03.23.97.53.00
du lundi au vendredi : 8H45-12H et 13H30-18H
Informations Utiles
 - Relevés
 - Cotes des microfilms aux AD02
 - Monuments aux morts
 - Cimetières
 - Hommages
 - Articles
 - Personnalités
 - Noms de lieux
 - Les gens
 - Visites virtuelles
 - Photos de famille

Ecole Ernest Lavisse - A;Demolder
 
Aujourd'hui | Autrefois
Histoire :
Gros bourg de l'ancienne Thiérache, bâti dans une vaste plaine, à 70 k. au N. de Laon et 30 de Vervins, autrefois de la généralité de Soissons, des bailliage et élection de Guise, diocèse de Laon, aujourd'hui chef-lieu de canton, de l'arrond. de Vervins, diocèse de Soissons.

Les habitants du Nouvion obtinrent, dès 1196, de Gauthier d'Avesne, seigneur de Guise et du Nouvion, leur affranchissement et une charte de commune à l'instar de celle de Prisces, qui n'était autre elle-même, à quelques modifications près, que celle de Laon. Le fors-mariage et les morte-mains furent abolis, la justice réglée; les habitants curent la liberté de quitter la ville à leur gré, après avoir acquitté leurs dettes et payé 12 deniers à leur seigneur. Ils purent établir des brasseries en lui donnant 2 setiers de bière de chaque brassin; en un mot, cette charte les dota de tous les avantages attachés à la condition libre. Ces concessions leur furent d'ailleurs accordées à des conditions fort raisonnables, puisque chaque habitant ne fut tenu de payer à Gauthier d'Avesne et à ses successeurs qu'une somme annuelle de 12 deniers avec un mancaud d'avoine, deux, pains et deux chapons. Au moment de la révolution les habitans ne payaient ni taille, ni sel.

Durant le siège de Guise, en 1339, les habitants du Nouvion se retirèrent dans les bois et s'y retranchèrent au moyen d'abattis d'arbres. Un parti d'Allemands les y attaqua, les força et en tua un grand nombre. Les Impériaux incendièrent ce bourg en 1483. Cependant, grâce à son commerce, le Nouvion fut longtemps prospère, et il était encore florissant au 17e siècle. Les guerres de Louis XIV lui firent beaucoup de mal.

A la fin du 13e siècle, il existait au Nouvion une petite communauté de béguines à laquelle Jeanne de Châtillon , dame de Guise, légua une somme de 15 livres en 1291. Deux sœurs de charité y furent introduites au 17e siècle par Mlle de Guise pour l'instruction des filles pauvres. On y voyait autrefois une léproserie dont les revenus furent donnés en 1610 aux minimes de Guise par Charles de Lorraine.

En 1823, on découvrit à 600 pas du Nouvion, dans la forêt, un tombeau formé de quatre pierres plates, dans lequel il n'y avait pas d'ossements; mais on recueillit tout auprès deux vases lacrymatoires en verre vert, avec des fragments d'un miroir métallique et plusieurs monnaies de Trajan.

Le Nouvion possède deux foires qui se tiennent le mardi de Pâques et le premier mercredi de septembre; plus, un marché-franc le dernier mardi de chaque mois, et deux marchés hebdomadaires les mercredis et vendredis. On y voit d'ailleurs des filatures de laine et de coton , et il s'y fait depuis longtemps un commerce assez important de boissellerie.

Ce bourg est la patrie de Gérard du Nouvion, abbé de Signy en 1344, et de Louis-Auguste de Laleu , littérateur et jurisconsulte, mort en 1819.

 
Hameaux :
  • Beaucamp, Lalouzy, Malassise, le Moulin-Lointain , la Fontaine des Pauvres, Marlinperche, Reget d'en Haut et d'en Bas, Rue des Potasses, Rue de Guise, la Prélette, la Cense-Bleue, la Villette( hameaux) ;
  • le Petit-Paris, la Ferme des Marolois, la Briqueterie (isolées);
  • le Garmouzet (verrerie).
  •  
     
    Sources : Dictionnaire historique de Melleville
    INSEE
    Pages jaunes
      181
    Association Généalogie Aisne - BP 79 02102 Saint-Quentin Cedex- Tél : mardi et mercredi de 15 h 30 à 17 h et le vendredi de 17 h 30 à 19 h au numéro 06 45 41 55 73 E-mail : contact@genealogie-aisne.com - Déclaration CNIL 1089279-ISSN 1760-4982
      -  Mentions légales 
    Généalogie-Aisne