Espace Sécurisé
Mot de passe oublié ?

VILLERS HELON
Canton: Villers-Cotterêts
Arrondissement: SOISSONS
Variante: VILLERS- MONSEIGNEUR-HÉRON (12e siècle), VILLERS-LE-HÉRON ou LE HESLON.
Ancien nom: Villare helonis.
Population: 209
Patron: St Martin.
Lien:
Mairie: Grande Rue
02600 Villers-Hélon
Tél : 03.23.72.52.35
mardi : 10H30-18H30
jeudi 16-19H
Informations Utiles
 - Relevés
 - Cotes des microfilms aux AD02
 - Monuments aux morts
 - Cimetières
 - Hommages
 - Articles
 - Personnalités
 - Noms de lieux
 - Les gens
 - Visites virtuelles
 - Photos de famille

L'église- Guy Destré
 
Aujourd'hui | Autrefois
Histoire :
Village de l'ancien Valois situé sur un haut plateau à 60 k. au sud de Laon et 20 de Soissons, autrefois de l'intendance, des bailliage, élection et diocèse de cette ville, aujourd'hui du canton de Villers-Cotterêts, arrond. et diocèse de Soissons.
Ce village portait jadis le titre de vicomté. Il tire son nom de l'un de ses seigneurs nommé Hélon ou Héron, qui vivait au 12e siècle, et qui peut-être en est le fondateur. En 1255, le roi St Louis en affranchit ceux des habitants qui étaient ses hommes de corps, sous la condition qu'ils lui paieraient chacun une rente annuelle de 12 deniers,e t qu'ils ne pourraient se mettre sous la domination d'un autre seigneur que lui sans retomber aussitôt en servitude.
Village situé sur la croupe d'une montagne et offrant peu d'intérêt historique.
Il n'y a guère à citer que l'église, le château et un petit bâtiment près de l'église.
Ce bâtiment offre encore assez de restes pour permettre de supposer que sa construction remonte au XIIIe siècle.
Le château est moderne, sauf quelques parties, et appartenait avant la révolution à un M. Le Pelletier de Liancourt qui prenait le titre de vicomte de Villers-Hélon et avait la haute, moyenne et basse justice.
Pendant les guerres de la république, des ouvriers cordonniers occupés à fabriquer des souliers pour les troupes, s'installèrent au chateau. Pour faciliter les communications d'un étage à un autre, sans être obligés de monter ou de descendre, les ouvriers avaient percé des trappes au milieu des planchers.
Vendu comme propriété nationale, à un noble exilé suédois, le comte de Ribbrug de Leuwen, qui ne l'habita point, le château fut cédé par lui à M. Collard, alors député au Corps législatif.
L'état de délabrement du château qui avait tant déplu au comte de Leuwen, n'arrêta point M. Collard. Séduit par la beauté du site, celui-ci fit réparer les bâtiments, boucher toutes les trappes et rendit enfin cette habitation commode et agréable.
Villers-Hélon a été longtemps habité par Marie Capelle ou victime d'une erreur judiciaire, son nom est assez célèbre pour que nous nous dispensions de tout commentaire à son respect.
L'église a trois nefs d'égale longueur sans abside, et terminées par trois autels sur la même ligne. Elle est divisée en sept travées dont deux formant le choeur. Ces travées sont séparées par des colonnes sans chapiteau soutenant des arcades ogivales.
Les nefs sont simplement plafonnées, et les plafonds des cotés suivent la pente du toit ; la place du choeur est voutée à arceaux. Au midi, deux fenêtres à meneaux et à rosaces.
L'intérieur de l'église est du XVe siècle, mais l'extérieur est du style roman, ainsi la porte est à plein cintre et a pour archivolte une suite de tores; une fenêtre au-dessus du même genre.(Bull.Soc.soiss., XVI, p.200). Culture en 1760, 7 charrues produisant 1/3 froment, 2/3 méteil et seigle, 80 arp. de prés, 100 arp. de bois.
 
 
Sources : Dictionnaire Historique de Melleville, Pages jaunes, Wikipédia.
INSEE
Villers-Cotterêts et ses environs par Alexandre Michaux (1988)
  827
Association Généalogie Aisne - BP 79 02102 Saint-Quentin Cedex- Tél : mardi et mercredi de 15 h 30 à 17 h et le vendredi de 17 h 30 à 19 h au numéro 06 45 41 55 73 E-mail : contact@genealogie-aisne.com - Déclaration CNIL 1089279-ISSN 1760-4982
  -  Mentions légales 
Généalogie-Aisne